Économie

Qu’est ce qui provoque la hausse des prix sur le marché ?

Les prix des produits sur le marché ne cessent de croître continuellement. Même si ces derniers temps, on assiste à une tendance baissière de l’indice des prix à la consommation. Une inflation qui vacillait autour de 18% au mois de janvier 2021 dernier enregistre aujourd’hui un taux d’environ 14%. Cette désinflation, constatée depuis des mois, ne semble pas affecter les prix sur les marchés, qui gardent toujours leur tendance à la hausse ou parfois demeurent stables de manière instanée.

Aucun moyen économique n’a été configuré afin d’endiguer le phénomène de mutations de prix que subissent les produits sur le marché qui, demeure énigmatique pour la majorité de la population. Hormis quelques économistes qui, par le biais de très peu de médias essaient de rendre limpide les causes relatives à cette situation, le droit à l’information de la population étant négligé.

L’incompréhension de la population face à ce problème constitue un impact social négatif sur les liens existant entre marchands et acheteurs. Elle conspue autant le gouvernement que les producteurs et les offreurs. Un acheteur, ouvertement, glisse à une marchande qui offre des produits: “Mauvaise foi, vous profitez de la situation pour maximiser vos profits en excédant le prix normal des produits et, ceci, malgré la baisse du taux d’inflation.” La marchande de rétorquer à son client : “La situation est identique autant que pour vous que pour moi, nous supportons tous le poids de l’inflation, j’entends tout comme toi à la radio la légère baisse du taux d’inflation, ce qui ne m’empêche d’acheter mes marchandises à un prix très peu abordable, si w pa ka achte l ak pri sa kite l, je n’y peux rien.” Pourquoi ne pas penser à rendre notoire les causes de la variation et de la détermination du prix de marché ? Adam Smith le père de l’économie moderne, a clairement expliqué, dans son fameux livre RECHERCHES SUR LA NATURE ET LES CAUSES DE LA RICHESSE DES NATIONS, les moyens de la détermination des prix.

L’arrivée d’un produit sur le marché connaît un ensemble de processus qui, façonne son prix. Le prix de marché bien que multidimensionnel a bien des critères liés à sa détermination. Le producteur assemble produit premier, salaire et capital pour produire des biens destinés à la satisfaction des consommateurs. Si par exemple l’entreprise dépense trois fois plus de capital à produire le drap qu’à produire la laine. Naturellement le prix du drap excédera triplement celui de la laine, c’est ce qu’on appelle le prix naturel. Le prix naturel d’un produit est lié aussi aux coûts des produits premiers.

En plus de la dévalorisation de la gourde et l’affluence des produits importés, le prix de marché d’une marchandise quelconque dépend naturellement de la proportion entre la quantité de cette marchandise qui existe déjà sur le marché et la quantité demandée par ceux qui sont prêts à payer le prix naturel ou encore à couvrir le prix des produits premiers, salaires et capitaux de cette marchandise. Ces consommateurs sont appelés des demandeurs effectifs. Ce qui revient à dire que le comportement des demandeurs effectifs est très important pour le niveau de production et de la quantité de produits destinés à être en circulation sur le marché. Mais n’empêche que, parfois il y’a des mutations inattendues dans le comportement des consommateurs, soit qu’ils augmentent soit que le nombre est réduit par rapport aux produits disponibles sur le marché qui influent la décision des consommateurs.

Lorsque la quantité produite est au dessous de la quantité demandée par ceux qui peuvent payer la valeur entière des biens, les consommateurs sont dans l’incapacité à consommer la quantité des biens qu’ils désirent. Au lieu de s’en passer totalement, ils préfèrent s’en offrir d’avantage. Ce qui crée une tension concurrentielle. Cette concurrence est dans l’intérêt des producteurs à hausser le prix de leurs produits. Donc les prix connaîtront une augmentation en raison de la faible production et de la concurrence des consommateurs désireux d’obtenir une satisfaction maximale à leurs besoins. Les prix ne semblent toujours pas être stationnaires pour longtemps et connaissent des fluctuations en des périodes éphémères.

L’un des facteurs lié à ce phénomène, c’est qu’il arrive à avoir des fluctuations qui se produisent sur le marché et qui influent les prix des produits, soit au niveau de la production, soit au niveau du comportement des consommateurs. Si le nombre de consommateurs en concurrence pour un produit augmente imprévisiblement sur le marché, il serait dans l’intérêt des producteurs d’augmenter le prix de ces produits, car la concurrence deviendrait plus vive et le nombre de consommateurs excèderait celui d’avant. À chaque fois que se produisent ces fluctuations, les prix bougent dans le sens que s’effectuent ces variations.

Les ménages à faibles revenus qui ne disposent pas de moyens nécessaires pour satisfaire leurs besoins sont les véritables victimes de cette anomalie du marché, puisque les prix augmentent et les revenus demeurent stagnants.

Gusly Jean-Charles

Je suis Gusly JEAN-CHARLES, natif de la ville des Gonaïves, actuellement étudiant en sciences économiques à la Faculté des Sciences Économiques, Sociales et Politiques de l'UNDH et boursier de la Haitian Education Leadership Program (HELP). Je suis passionné de sport et d'écriture. J'invite les jeunes à tirer plaisir et contentement dans les choses de l'esprit et faire de la volonté et de la capacité leur boussole.
Bouton retour en haut de la page